Web

Facebook bientôt 1.5 milliards d’utilisateurs

Le nombre de membres sur Facebook continue encore de croître et approche des 1.5 milliards d’utilisateurs

13% d’utilisateurs en plus comparer au second trimestre de l’année passée, c’est la nouvelle performance de Facebook qui continue d’affoler les compteurs. Aujourd’hui considéré comme le pays (virtuel) le plus peuplé au monde, avec la moitié des internautes du monde qui sont inscrit sur le site, le réseau social fondé par Mark Zuckerberg à Havard à encore de beaux jours devant lui…

Avec ce nombre d’utilisateurs records, Facebook est toujours et de loin, le numéro un des réseaux sociaux, avec actuellement 1.49 milliard d’utilisateurs de la plateforme et tout actif.

Des applications qui cartonnent mais un bénéfice en perte de vitesse

Facebook augmente son nombre d’utilisateurs régulier, mais cela à un coût, en effet la firme a lourdement investit, c’est dernier mois pour poursuivre son développement et rester en tête des réseaux sociaux. En contre-parti, l’entreprise vient de connaître une baisse de son bénéfice net de 9% au second trimestre. Cela s’explique par plusieurs investissements, réalisés dans différents projets, comme de nouveau serveurs, le projet internet.org ou encore le recrutement de nouveaux employées, les frais ont ainsi été doublés en l’espace d’une année. « 2015 est une année d’investissements », propos de Mark Zuckerberg

« les gens passent maintenant 46 minutes par jour en moyenne » sur les sites et applications de l’entreprise, toujours de Mark Zuckerberg.
En effet, Facebook n’est pas seul, et le nombre d’utilisateurs devient encore plus impressionnant en y ajoutant les autres applications du groupe Facebook, notamment Instagram ou Messenger qui comptabilisent 1 milliard d’utilisateurs.

De multiples projets et améliorations sont en cours chez Facebook, ils veulent notamment renforcer leur présence sur le canal de la vidéo. Améliorer son application mobile, car aujourd’hui une bonne partis des membres se connectent via leur Smartphone.
En tout cas pour ceux qui pensée que Facebook allé être vite rattrapé par ses principaux concurrents, ce n’est pas encore pour aujourd’hui, entre Google+ qui plongent de plus en plus et Twitter qui peine à rendre rentable sur le long terme sa plateforme, on a le temps, et ce n’est pas Snapchat ou Periscope qui vont faire de l’ombre au réseau…

Comment here